VOL CIRCULAIRE COMMANDe

             Le Team Racing (F2C)


Il s’agit d’une course au cours de laquelle trois équipes volent et s’affrontent en même temps sur la même piste pendant 100 tours.
Le rayon de vol évidemment commun est de 15,92 m.
Trois pilotes se trouvent au centre du cercle de vol et trois mécaniciens sont en périphérie sur une aire dédiée.
Les moteurs sont tous des diésels de 2,5 cc de cylindrée (sans silencieux).
Le carburant est libre (éther + huile + pétrole + multiples additifs) mais la capacité des réservoirs est limitée à 7 cc.
Les avions volent à plus de 200 km/h.
Depuis quelques années les modèles ont perdu leur belle allure de racers. On n’utilise plus que des ailes volantes en carbone et parfois encore en balsa.
Sachant que la capacité du réservoir est strictement limitée, les avions ont une autonomie de vol assez réduite. Ils doivent donc se poser régulièrement pour faire le plein. Les mécaniciens doivent forcément assurer des ravitaillements rapides (en général deux fois pour les 100 tours).
Des dispositifs ingénieux sont installés dans le fuselage pour la coupure du moteur, la rentrée et sortie du train d’atterrissage.
Une grande dextérité est exigée des pilotes au cours du vol pour les dépassements et les ravitaillements. Il en est de même pour les mécaniciens qui doivent récupérer l’avion au roulage, remplir le réservoir, démarrer le moteur et lâcher convenablement l’avion.
Les meilleurs ravitaillent en cinq secondes (poser, remplir, redémarrer, redécoller).
Cette catégorie, est d’une technicité hors du commun. Elle est impossible à pratiquer par des débutants.
Toutefois, il existe une sous-catégorie d’accès plus simple qui peut être abordée avec plaisir en s’aidant, quand c’est possible, des conseils d’une équipe aguerrie.
Il s’agit dans ce cas de la formule Goodyear (F2F).

6_Team Racing_1970_ACEL.jpg
5_Team Racing_2018.jpg