VOL CIRCULAIRE COMMANDe

                                           Le Vol Circulaire

 


En aéromodélisme, la discipline « Vol Circulaire » est la seule au cours de laquelle le pilote est en contact direct avec son avion (vol captif). En effet, le modèle est relié, au niveau de son unique palonnier, par deux câbles en acier jusqu’à une poignée que le pilote actionne depuis le centre du cercle que l’avion peut parcourir sur toute la circonférence qui lui est permise.


Pour faire simple, et parfois se moquer des circularistes, le pilote tourne en rond sur lui-même. En actionnant cette poignée, l’avion peut monter et descendre : c’est TOUT ou presque…


Je sais que, pour les modélistes qui n’ont jamais regardé cette technique de vol ; ils s’accommodent souvent de la maxime des badauds : « Tout tourne et rien ne m’amuse ».


L’avion peut ainsi voler sur la totalité d’une demi-sphère dont le rayon est compris entre 16 m et 21,50 m.


Petites précisions :
Depuis des décennies, on nommait ce sport VCC.
Cet acronyme signifiait « Vol Circulaire Contrôlé »
Dorénavant, l’appellation FFAM est « Vol Circulaire Commandé ».
Les anglo-saxons disent « Control Line » ou bien « U-Control ».

Les Catégories

Vcc1.jpg
Vcc3.jpg

16 à 21.5 m

Le vol circulaire, une passion de longue date au club de Chartres

J’ai assisté pendant une semaine au dernier Championnat de Monde de Vol Circulaire qui a eu lieu à Landres pendant le mois de juillet. Un ami (Philippe) et moi (mon pseudo = Raoul) en avons rédigé le compte rendu abondamment illustré de photos.
J’y ai décrit avec plus de précision les exigences liées aux Team Racing.

 

Pour ceux qui souhaitent y accéder, vous le trouverez   ICI
 

Notez enfin qu’un fil uniquement consacré au VCC se trouve sur Rétroplane. J’y ai publié de nombreuses photos personnelles    ICI.
 

André Boix